Prendre soin de la peau masculine :

Dernière mise à jour : 24 janv. 2021

La peau masculine, ses problèmes et ses besoins :

Nous le constatons tous, la peau des hommes est loin de ressembler à celle des femmes. Et elle s’en différencie sur de nombreux points :


- La peau des hommes est tout d’abord plus grasse : avec une production de sébum plus importante (influence hormonale), que chez les femmes et, également, une acné plus fréquente.


- La peau masculine est également plus épaisse : elle a entre 15 et 25 % d’épaisseur en plus, par rapport à la peau féminine. Cette peau masculine contient plus de collagène et son tissu graisseux sous-cutané est plus fin. Elle est ainsi plus résistante et plus ferme, notamment face à l’apparition des rides.


- Mais lorsque les rides apparaissent, le phénomène de vieillissement est moins progressif que chez la femme, plus brutal, et généralement, les rides sont plus marquées. Un vieillissement aggravé par le rasage quotidien, une moindre protection contre le soleil, une consommation de tabac et d’alcool plus élevée que chez les femmes… Des habitudes et des comportements qui font que la peau des hommes est également plus facilement irritée.


- La peau masculine est enfin plus vascularisée, donnant une tendance accrue aux rougeurs et rendant les vaisseaux particulièrement apparents, avec le vieillissement.


Le problème spécifique du rasage :

La peau du visage des hommes est agressée, quotidiennement, par le rasage, qui la fragilise et la sensibilise, en éliminant, en particulier, les cellules superficielles de l’épiderme. La barrière cutanée est abîmée par le rasoir et les produits de soin ne sont pas toujours adaptés.


Résultats : dessèchement, déshydratation, rougeurs et irritations, (d’ailleurs favorisées par la testostérone). Sans parler, des coupures et égratignures, augmentant le risque d’infections bactériennes et des problèmes spécifiques de la peau grasse. On assiste ainsi souvent à l’apparition d’une folliculite, c’est-à-dire une inflammation (présence de boutons rouges) du follicule pilosébacé, cette petite cavité, dans laquelle le poil prend sa naissance et où se trouvent également les glandes sébacées.


Le follicule peut être aussi simplement enflammé par l’irritation du rasoir (le fameux « feu du rasoir », alias pseudofolliculite), avec des poils incarnés pouvant aussi s’infecter. Ces inflammations peuvent être aggravées par l’utilisation d’après-rasages alcoolisés et non adaptés. Le follicule pilosébacé peut également donner naissance à de l’acné, quand le canal du poil se retrouve obstrué par du sébum et des cellules mortes, entraînant une inflammation, voire une infection par les bactéries.

On peut, également, observer des comédons, des points noirs, voire des papules ou des pustules, dans les cas les plus graves.

Des habitudes minimales à prendre :

Parce que le rasage est donc le premier facteur d’agression de la peau masculine, il convient de le préparer et de l’accompagner, notamment en permettant à la peau de reconstituer sa barrière protectrice.


Quelques conseils :

- Ne pas se raser au saut du lit : il faut laisser le temps aux poils de bien se repositionner dans leur follicule.


- Pour ce que l’on appelle le rasage à sec (avec la lame directement sur la peau), il faut bien sûr d’abord humecter le visage, afin d’assouplir le poil (un poil sec a autant de résistance qu’un fil de cuivre de même diamètre !).


- Mousse, gel ou crème à raser, tout cela n’est qu’une question de préférence. Néanmoins, on notera qu’en cas de peau sensible, il faut déjà, bien évidemment, éviter les produits de rasage parfumés.


- Une mousse en bombe (ou un gel que l’on doit faire mousser !) contient des tensio-actifs, qui fragilisent le manteau hydrolipidique, au niveau de la zone rasée.


- Pour une peau sensible, ne pas se raser une fois par semaine peut permettre à la peau de se « reposer » et de récupérer.

Parce que la peau masculine a tendance à vieillir, très brutalement, ce moment de l’après rasage est le moment idéal, pour bien la nourrir, de façon préventive, tout en apaisant le « feu du rasoir ».

Il faut donc mieux éviter les après-rasages fortement alcoolisés, pour privilégier les fluides et autres baumes légers, souvent « deux en un », avec une fonction hydratante et anti-âge, en plus de l’apaisement. Dans ce cas, on recommande de ne pas se limiter à l’application sur la zone rasée, mais sur tout le visage.


Soins au masculin : des attentes précises :

Même si les hommes prennent soin de leur visage, ils ont des demandes très précises : un coté pratique et rapide, une texture légère et non grasse et un parfum très léger.

Forever a conçu spécialement, pour les hommes, à la peau fragile ou irritée