LE MICROBIOTE INTESTINAL : L’ACTEUR CLÉ DE VOTRE SANTÉ

Aujourd’hui, considéré comme un organe à par entière, le microbiote intestinal joue un rôle décisif dans notre santé.


1- Qu’est-ce-que le microbiote intestinal ?

Autrefois appelé « flore intestinale », le microbiote intestinal est composé de 10 000 milliards de bactéries qui évoluent, dans l’appareil digestif. Sa composition est unique à chaque individu et évolue tout au long de la vie.

Le microbiote intestinal en quelques chiffres :

· 100 000 milliards de bactéries

· De 600 à 1000 espèces de micro-organismes différents

· 4 grands groupes de bactéries

· 300 m² d’intestins, en contact avec le milieu extérieur et intérieur

Ce microbiote complexe :

· participe à la digestion, en décomposant les aliments

· dégrade des déchets toxiques néfastes à notre organisme

· stimule le renouvellement de la paroi intestinale

· synthétise l’assimilation des vitamines et minéraux

· booste notre système immunitaire

· protège le cerveau et préserve l’activité neuronale

· lutte contre le vieillissement cognitif et la dépression

· lutte contre l’inflammation

· renforce le cœur et les artères

· prend soin des os et des articulations

· préserve la jeunesse de la peau…


2- Quand le microbiote intestinal est déséquilibré :

L’intestin a une place essentielle dans la « machine humaine ». Quand il ne va pas bien, des organes même très éloignés peuvent en souffrir.


De nombreuses études ont démontré que certaines pathologies ou troubles pouvaient être liés à une perturbation du microbiote intestinal, comme :

· la fatigue

· l’obésité

· le diabète

· les allergies

· le stress et la dépression

· la maladie d’Alzheimer et de Parkinson

· les maladies auto-immunes : sclérose en plaque, polyarthrite rhumatoïde…

· les maladies inflammatoires : maladie de Crohn…

· les maladies cardio-vasculaires

· une augmentation du risque de cancers…


3- Comment prendre soin de son microbiote intestinal:

· Ce qui l’affaiblit :

· Trop de produits industriels

· De la viande rouge, tous les jours

· Un stress prolongé

· Des antibiotiques à répétition

· Des régimes exclusifs


· Ce qui le renforce :

· Beaucoup de fibres et de céréales complètes

· Apport en anti-inflammatoires naturels : omégas 3…

· Du miel et des épices

· Des aliments fermentés